Femmes pour le Dire,
Femmes pour Agir

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir,

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Adhérez ! Faire un don

Billets d’humeur

BILLET D’HUMEUR N°67 par Olivier Manceron, 20 mars 21.

La colère est une chanson douce qui résonne en sourdine dans ma tête. Une vieille petite rengaine de haine qui ritournelle dans mes silences de mort. Il y en a marre des mecs avec leurs gros sabots qui piétinent les petits visages, de leurs grosses mains qui invitent les mômes à revenir en plus et de leurs dents d’ogres faméliques…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N°66 par Olivier Manceron, le 20/02/21.

Il n’y a pas de douce Vérité. Le vrai est brut, cash, irrespectueux. La Vérité sort nue du puits des comptines de l’enfance. Obscène, poilue là où il faut, dépeignée, sa seule pudeur est de ne pas mentir. La vérité choque toujours. Elle exagère, force le trait, déclenche des « oh » et des « ah », ou des rires…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 65 par Olivier Manceron, le 20/01/21.

Un an a passé. Tourmentes et tourbillons, l’eau a coulé sous les ponts. Nous vieillissons. Les chiffres montent au tableau d’affichage, avec à peine le cliquetis soyeux des nombres et des noms qui défilent sur les panneaux des gares. Nous sommes des survivantes, des survivants, de toutes les vicissitudes de nos vies de vivant.es. Nos fractures osseuses, nos trahisons d’enfance…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 64 par Olivier Manceron – 20/12/20.

Cela scintille dans les platanes et les vitrines. Ces dames traversent en courant dans les lumières des embouteillages, les bras chargés de sacs verts, rouges et or, pendant que ces messieurs tiennent la poussette d’une main et de l’autre le téléphone à l’oreille. Les magasins font le plein. Les confiseurs n’ont pas de trêve. Il pleut sur les feuilles grasses…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 63. Olivier Manceron, 20/11/20.

Ils viennent de l’Est, de Tchétchénie, d’Afghanistan, des confins du Caucase ou des montagnes du Pakistan. Ils viennent le cerveau embrasé d’Allah, le cœur gonflé de rage et les yeux rougis de sang, prêts aux horreurs les plus lâches et aux sacrifices les plus avilissants.   Ils viennent du Nord, trouant le blizzard de l’hiver dans des bolides fuselés, chargés…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 62 par Olivier Manceron le 20/10/20

J’étais aujourd’hui sur la place de mon village, battu par le vent, figé dans la gravité du carillon régulier des cloches du clocher. Elles sonnaient midi à la volée, sans vergogne, sans rien savoir de l’indignation de la petite foule à leurs pieds. Elles rappelaient aux gens l’inexorable temps qui passe, lourdement, dans la course puissante des nuées que l’automne…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 61. Olivier Manceron. Le 20/09/20

Va-t-on rater aussi la vélorution ? Le rêve de révolution verte grâce à l’usage intensif du deux-roues deviendrait-il un cauchemar ? Est-ce l’angoisse de la pluie qui ne vient pas ? Est-ce l’anxiété ambiante, avec ce Covid qui se remet à tuer tranquillement dans les antres vert-clair des réanimations inhospitalières ? Ou la possible réélection de Trump, ce mafieux barbare,…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 60. Olivier Manceron, le 20/08/20.

Combien faudra-t-il de vagues de malades et de morts pour que les puissants qui mènent le monde baissent les yeux sur ceux et celles qui souffrent à leurs pieds ? Comment la veulent-ils, leur planète ? Bleue ? Ou rouge du sang de ses martyrs ? Après le confinement et la canicule, la nouvelle épidémie annoncée va briser des vies…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 59 par Olivier Manceron, 20/07/20.

« Le ciel est bleu, la mer est verte, laisse un peu la fenêtre ouverte », mais si tu peux, reste en alerte. Il suffira d’une crise et les vieux patriarches reprendront les commandes de notre société, abandonnée un instant à leurs dévoués démagogues et à leurs médiatiques « mensongologues ». Ils sauront à leur guise fermer les bouches insoumises.…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 58 par Olivier Manceron, le 20/06/20.

Nous serons tristes en Juin cette année. Nous resterons masqué.es. Il n’y aura pas d’odeur de frites ni de reflets de guirlandes dans les verres. Nos oreilles ne se blesseront pas aux désaccords des guitares et aux larsens de fin de soirée. Les belles ne nous joueront pas ces balades d’été qui font vibrer leurs violons et briller leurs yeux…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 57 par Olivier Manceron.     Le 20/05/20.

Quelques petits nuages abandonnés dans le soir doré évoquent des masques oubliés par le soleil sur les pavés bleus du ciel. Les roses des jardins n’attendent plus que les quelques bourdons et les rares abeilles survivantes des épandages toxiques. « Mignonne, allons voir si la rose… » Elle s’appelait Cassandre et n’avait que 16 ans. Ronsard était déjà un jeune…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 56. Olivier Manceron, le 20/04/20.

Y a-t-il des morts utiles ? La question doit paraître futile à celle ou à celui qui meurt. On meurt, un point c’est tout, juste parce qu’on a vécu. Mais quelque fois, on aimerait bien qu’elles puissent servir à quelque chose. La planète entière souffre et pleure ses mortes et ses morts, sans sépulture. Tous les pays du monde n’ont…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 55 par Olivier Manceron, le 20/03/20.

Le feu a pris à la planète. La folie humaine confine au désespoir. La mort frappe aux portes et monte les escaliers. L’Un a peur de l’Autre. Celle-là devant celle-ci s’enfuit. La peste coronale nous attaque au profond de notre « précieux », notre humanité. Nous qui aimons par-dessus tout, les relations, les bisous, les contacts, les caresses, les rapports,…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 54. Olivier Manceron Le 20/02/20.

Nous sortions du ministère de la santé et des solidarités, l’esprit troublé par une journée de discours somnifères sur la situation inclusive des personnes en situation de handicap et les barrières exclusives, tant numériques que verbeuses, contre lesquelles elles butent. Désespérant ressac des solitudes sur les récifs orgueilleux de la société des valides. Dehors un frais crachin d’hiver vernissait à…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 53      Olivier Manceron.     Le 20/01/20

Mes chères amies, mes doux compagnons, gens de qualité et de pondération, je vous aime, mais… vous commencez à m’agacer singulièrement. Je respecte vos prises de position réfléchies. Je bénis vos atermoiements savants qui ont permis de ravaler les colères et de contrôler les violences. Mais ça ne suffira pas ! Le monde se craquelle sous les coups de boutoir…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 52 par Olivier Manceron, le 20/12/19

Qui croit encore au Père Noël ? La période est aux récriminations rageuses. On nous trompe ! On nous ment ! Leurs explications fumeuses ou leurs véhémentes abjurations ne confirment que leur trahison. Après avoir installé l’injustice fiscale, avoir bafoué le droit du travail et renié la protection de l’emploi, après avoir ruiné une éducation nationale de qualité, après avoir…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 51.      Olivier Manceron.     Le 20/11/19

Allez chercher pourquoi cette année, l’automne me fait plaisir. J’y trouve un parfum de rentrée des classes, un regain de rencontres nouvelles et de combats nouveaux. Cette année, la pluie ne me gêne pas. Et si les premiers froids s’attaquent au bout de mon nez, ils ont déjà su tapisser les sous-bois des feuilles dorées au chant métallique que soulèvent…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 50. Olivier Manceron le 20/10/19

On doute de tout, Madame. On doute de tout. Enfin pourtant, depuis le temps qu’on doute, on aurait pu se faire une opinion. Eh bien, non ! On doute. On doute du temps, celui qu’il fait, celui qui reste, du temps avant la fin du monde, avant le dernier train pour Paris, avant qu’on ait plus le temps pour arrêter la…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 49. Olivier Manceron. Le 20/09/19

Il y a eu des échéances électorales. La vie civique n’était alors que débats de journalistes et d’hommes politiques avisés. On y retrouvait toute la palette de l’art rhétorique, de la conversation de salon au duel tauromachique de l’arène du second tour. Puis il y a eu les manifestations de masse avec des gens dans la rue, des cris et…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 48 par Olivier Manceron le 20/08/19

Le mois d’Août s’étire langoureux sur les plages des vacances. Le mistral s’est arrêté de souffler sur les brasiers du Sud et la pluie a fini par tomber sur l’argile craquelée des plaines du Nord. Notre vieille France somnole encore. Ailleurs le monde s’étripe et s’égosille. Les puissants patriarches sont impuissants à calmer leurs impérieux désirs d’en découdre. Un nouveau…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 47 Olivier Manceron Le 20/07/19

Il y a urgence ! Les communautarismes se raidissent. Les gens ont peur. Le Vendredi, dans « les quartiers » et leurs rues adjacentes, des hommes en djellabas harcèlent les jeunes femmes en jupe. Le sectarisme remplace la piété. Les lieux de culte sont devenus des indicateurs identitaires. La peur s’infiltre. Les âmes s’imbibent de colère. La France se dépêche…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 46 Olivier Manceron. Le 20/06/19

Le printemps a été. On attend la chaleur. Vient l’été et ses promesses d’oisiveté et de liberté. Les pluies ont alourdi les grandes hampes des rosiers des jardins pour tourner vers le sol leurs corolles froissées par la grêle. Puis les trottoirs ont séché. Le vent a repoussé les orages. Il a dissipé les fumigènes des samedis d’émeute. Les images…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 45 par Olivier Manceron le 20/05/19

Europe, fille du roi de Tyr, ancienne cité du Sud du Liban, est enlevée par le dieu des dieux de l’époque, déguisé en taureau, et emmenée en Crète, la limite Sud de notre continent européen, le Lampedusa du moment. Ça commençait déjà très mal pour elle. Le déguisement est carrément ridicule, mais la suite est criminelle : l’enlèvement d’une mineure…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 44. Olivier Manceron. Le 20/04/19

On a tous dans le cœur une petite fille aux yeux gris, son visage d’ange figé dans un monde sans été. Ici, le soleil ruisselle dans les courbes du printemps. Les glycines bleu tendre laissent pendre leurs pampres dans le chant des oiseaux. Les arbres sont couverts des floraisons prometteuses des gourmandises de l’automne. La petite fille n’a pas bougé.…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 43. par Olivier Manceron. Le 20/03/19

Ah dis donc ! Le printemps, quand même ! Avec son petit vent mordant du coin de la rue, avec son givre bleu des ornières des prés et ses pâleurs d’aubes à venir, l’hiver n’en revient pas de devoir partir. Ici, les timides clochettes des perce-neiges n’osent pas quitter des yeux la neige à leurs pieds ! Là, les premières…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 42 par Olivier Manceron, le 20/02/19

Les mêmes violences hebdomadaires s’écrasent contre les écrans médiatiques et les vitrines des grands boulevards. La colère ne cache plus la haine. Les vieilles colères de l’Histoire, des Jacques du Moyen-Âge aux sans-culottes de 93, habillent de haillons jaunes les vieilles haines épouvantables du siècle dernier. Rien n’est oublié. Tout est enfoui. Un jour ou peut-être une nuit, ça ressurgit.…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 41 par Olivier Manceron. Le 20/01/19

Voilà une année qui commence sous de sombres auspices. Les gens se souhaitent santé et amour pour 2019, mais pas la fortune. Les mauvaises nouvelles sont d’anciennes mauvaises nouvelles que radote la télé. On a passé Noël et la nouvelle année à serrer les dents, les fesses, les coudes, tout ce qu’on pouvait serrer. La finance internationale a construit « …

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 40 d’ Olivier Manceron, le 20/12/18.

Les jours s’allongent le long des premières aubes roses quand les matins chagrins nous tirent des couettes épaisses aux rêves blancs. La forêt a perdu ses derniers atours et montre ses genoux violacés par l’hiver. C’est la trêve. La sève est au plus bas. Les gens ont froid et soufflent sur leurs doigts. Mais au village, les boutiques illuminent leurs…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 39 par Olivier Manceron. Le 20/11/18

Telle la plèbe de la Rome antique se retirant sur l’Aventin, nous voilà retirées à l’écart, drapées dans notre dignité blessée. Le STRASS, syndicat des proxénètes, se déclare défenseur des violences contre les femmes et protecteur incompris des « travailleuses du sexe ». Comme le loup sous la peau d’une agnelle, il  va tenir le pavé de Paris, accepté par…

En savoir plus ⇒

BILLET D’HUMEUR N° 38 par Olivier Manceron. Le 20/10/18.

Automne, automne, tu pèses des tonnes sur nos épaules, des tonnes de feuilles perdues. En pluie drue dans la brise ensoleillée, elles s’amassent à nos pieds. Automne, tu pèses des tonnes de soleil et d’espoir de ciel bleu, des tonnes de tartes aux pommes, de regards de chien et de caresses d’amoureux. Tu pèses des tonnes de chaussées encombrées, de…

En savoir plus ⇒
Plan du site
Haut de page