FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Résolution du Sénat pour dénoncer et agir contre les violences faites aux femmes en situation de handicap

Le 8 janvier 2020, le Sénat vient dadopter à l’unanimité une « Résolution pour dénoncer et agir contre les violences faites aux femmes en situation de handicap »

L’action de FDFA, en particulier lEcoute violences » est largement citée

« Considérant que les appels reçus par « Écoute violences femmes handicapées », permanence d’accueil et d’accompagnement dédiée aux violences faites aux femmes en situation de handicap, mettent en évidence le fait que 35 % des violences signalées ont lieu dans le couple et sont commises par le conjoint ; »

et lassociation reconnue comme experte.

« Maudy Piot, disparue en 2017, inlassable avocate des droits et de la citoyenneté des femmes handicapées et fondatrice de « Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir », association de référence en matière de lutte contre les violences faites aux femmes handicapées, et encourage l’équipe qui lui a succédé à poursuivre son combat ;« 

Brigitte Bricout, alors présidente de FDFA, a été longuement auditionnée le 6 décembre 2018 par la Délégation aux droits des femmes du Sénat qui l a écoutée et entendue. Le rapport du Sénat publié en octobre 2019 a largement repris ses propos.

La résolution traite, outre les violences elles-mêmes, la nécessité  de l’autonomie financière et donc la lutte contre la discrimination dans l’emploi, la nécessité d’un accès à la santé, en particulier au suivi gynécologique renforcé.

Enfin elle pointe la nécessité d’avoir des données statistiques précises.

La résolution s’intéresse également au lien entre les violences et les handicaps physiques et psychiques conséquents.

 

 

 

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF