FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Il suffit d’un minuscule virus

  • claire desaint
  • 30 juin 2018

Un minuscule virus a mis par terre toute l’organisation rationnelle des humains, si soigneusement pensée, calibrée, financée. Les êtres humains croyaient maitriser la planète. Mais voilà qu’elle se rebelle ! Ce monde des hommes se fissure par ses fragilités.

Et les femmes sont entraînées dans cette chute : beaucoup de femmes et de filles parmi les précaires, les marginalisé.es, les migrant.es, les familles homoparentales. Comment vont-elles pouvoir s’en sortir alors que leur quotidien est toujours en équilibre ?

Le confinement va entraîner des violences et rendre encore plus difficile de porter plainte et de trouver un hébergement alors que les femmes handicapées sont mal protégées contre les violences. FDFA, ayant du fermer ses locaux, ne peut assurer l’écoute violences, aussi renvoie sur le 3919. Qui va y remédier ?

Les femmes sont très nombreuses parmi les personnels soignants : médecins, infirmières, aides-soignantes sont mobilisées, fortement engagées dans ces activités de soins, de lutte contre la mort, souvent au mépris de leur propre vie. Aidons -les en respectant le confinement.

Le confinement ne doit pas non plus renvoyer les femmes aux taches ménagères et à l’organisation du foyer, comme le remarque l’Assemblée des femmes

Que de difficultés s’accumulent ainsi pour elles.

Espérons qu’après cette crise, l’être humain prendra conscience des limites qu’il a franchies, contre la planète, contre lui-même et de l’importance des femmes pour construire un monde différent, respectueux de la planète et solidaire.

'Il suffit d’un minuscule virus' à 3 commentaires

  1. 31 mars 2017 @ 21 h 57 min

    Bonjour,
    Je suis dans un climat de violence permanent et vous lire, me met du baume au cœur.
    Je ne cherche pas la pitié, mais face à tout cela, je me sens seule.
    Je souhaiterai sortir de cette spirale infernale, mais j’ignore de quelle manière.
    Merci à Madame Maudy Piot et son association, pour leur action formidable.
    Excellente continuation.

  2. 16 janvier 2018 @ 15 h 11 min

    Bonjour,
    Je viens d’apprendre cette triste. Mes sincères condoléances à la Famille éprouvée et à l’Association. Bon courage

  3. 11 février 2018 @ 11 h 10 min

    à Oppède où elle devait venir nous aurons un moment avec elle malgré tout en projetant une entrevue
    pour la journée de la femme

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF