FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Encore 81 ans pour atteindre la parité économique ?

  • claire desaint
  • 7 novembre 2014

C’est la perspective que nous annonce la neuvième édition du  Rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes du Forum économique mondial (WEF).

Pourquoi attendre si longtemps ?  Parce que les progrès enregistrés de nos jours pour atteindre l’égalité sur le plan professionnel sont infimes, selon ce rapport publié le 28 octobre à Genève par le Forum économique mondial.

L’inégalité entre les hommes et les femmes en matière de participation économique montre que les femmes n’ont que 60% des opportunités des hommes en matière économique et d’emploi. Soit une amélioration de 4 points de pourcentage seulement par rapport aux 56% relevés en 2006, lors de la première mesure réalisée par le Forum.

«Si l’on continue sur cette trajectoire, sans changement des autres paramètres, il faudra 81 ans (2095) au monde pour combler complètement cet écart», indique Saadia Zahidi, directrice, programme de parité entre hommes et femmes, du Forum économique mondial, et auteure principale du rapport.

Le monde aurait tout intérêt à accélérer ce processus, ne serait ce que pour des considérations économiques, a estimé le fondateur et dirigeant du WEF, Klaus Schwab. «Atteindre l’égalité entre les sexes est manifestement nécessaire pour des raisons économiques. Seules les économies qui offrent un accès complet à tous leurs talents resteront compétitives et prospéreront», a-t-il déclaré.

L’étude du WEF, qui couvre 142 pays, montre en revanche que les inégalités entre les femmes et les hommes ont très nettement reculé dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Outre le monde du travail, les inégalités en matière de participation à la vie politique restent très importantes. Les femmes comptent pour seulement 21% des décideurs politiques dans le monde, note ainsi le rapport. Mais même dans ce secteur à la traine, des progrès sensibles ont été réalisés ces dernières années. «Dans le cas de la politique, globalement dans le monde, il y a maintenant 26% de parlementaires femmes en plus et 50% de femmes ministres en plus par rapport à il y a neuf ans», précise le WEF.

Dans le classement des pays les plus égalitaires sur tous les plans, on retrouve en tête, sans surprise, les cinq pays du nord de l’Europe avec en première place l’Islande, suivis par le Nicaragua, le Rwanda, l’Irlande, les Philippines et la Belgique. La France se situe à la 16place alors que les Etats-Unis se classent au 20rang et la Grande-Bretagne au 26e.

Parmi les grands pays émergents, le Brésil occupe la 71place, devant la Russie (75e), la Chine (87e) et l’Inde (114e), ajoute le WEF en notant que le Yémen reste en queue de classement.

Classement du Forum économique mondial sur l’égalité femmes-hommes

« En un an, notre pays est passé de la 45e à la 16e place du classement »    Marisol TOURAINE, ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et  Pascale BOISTARD, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, se félicitent de la nouvelle place de la France.

Mais un article sur un blog de Mediapart  critique « le caractère superficiel et trompeur des résultats d’ensemble d’une telle entreprise statistique »

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF