FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Ecoute violences Femmes handicapées

Numéro d’appel

01 40 47 06 06

 Des écoutantes vous répondront :

Tous les lundis de 10h00 à 13h00 et de 14h30 à 17h30
et tous les jeudis de 10h00 à 13h00.

Quatre femmes handicapées sur cinq sont victimes de violences !

Fonctionnement de cette Écoute Violences Femmes Handicapées :

« Ce qui est inédit, c’est que ce numéro ne fournit pas une simple écoute, c’est un chemin vers l’indépendance et l’autonomie »

Ce qu’on propose aux femmes qui appellent, c’est qu’elles puissent venir nous rencontrer pour participer à l’atelier Convivialité, pour se réparer un petit peu.

Puis venir à l’atelier Beauté & bien-être. Car quand on a subi des violences, on aime moins son corps, il y a eu des bleus, des fractures : donc leur permettre de se réapproprier leur corps. Puis venir dans un groupe de parole auquel participe une psychanalyste.

Puis, nous les amènerons vers l’atelier Emploi travail, car travailler, c’est un signe d’autonomie.

Donc Écoute Violences Femmes Handicapées, ce n’est pas seulement un numéro de téléphone, c’est tout un cheminement. »

Sur Radio classique : la Matinale du 11 mars

Communiqué de Presse

Communiqué de presse pour les acteurs et actrices institutionnel-le-s

 

La Région Ile de France, la Mairie de Paris, FIPD (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance) et le Fonds pour les Femmes en méditerranée soutiennent cette Permanence.

Une série consacrée à FDFA/ Ecoute Violences Femmes Handicapées a été programmée à la télévision sur la 5 pour la semaine du 25  janvier 2016 (5 épisodes de 6mn). A raison d’un épisode de 6mn par jour dans le cadre du Magazine de la Santé dans la case In Vivo qui est à la fin du magazine c’est à dire vers 14h15-14H20.

Quant à la version documentaire de 26 mn, elle a été diffusée le dimanche 31 janvier à 20h00.

 

 

logo de la région ile de francelogo de la mairie de paris

Logo de la fondation Raja

'Ecoute violences Femmes handicapées' à 4 commentaires

  1. 10 mars 2015 @ 7 h 28 min

    […] grazie all’impegno dell’Associazione Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA), il servizio non fornisce solo  un singolo ascolto, ma è l’inizio di percorso di indipendenza […]

  2. 18 mars 2015 @ 17 h 47 min

    Bonjour et Merci pour ce site qui enfin pourra peut-être améliorer mon quotidien en espérant avoir un dialogue vivant .Ci vous pouviez m’apporter secours comme une personne normale.J’aurais besoin tout d’abord d’arriver à expliquer ce qui se passe parce que je suis atteinte en effet de graves violences depuis très longtemps et elles font peur.Surtout cela aggrave et ça fait souffrir car elles ne sont pas extérioriser.

  3. 19 octobre 2015 @ 7 h 48 min

    BonJour
    A/R Narbonne Paris pour vous entendre lors de votre colloque
    Enchantée par l’excellence du travail au point de vous rejoindre et même de vous proposer une antenne sur Narbonne on ne peut plus indispensable
    Vous recontacte ce jour par mail avec plus d’informations pour faire con naissance
    Excellente journée
    Amitiés solidaires
    « EnJeux / Pass-Ages=Ré-Conciliation » et son baluchon du we
    re-conciliation@wanadoo.fr
    0674386499

  4. 9 novembre 2015 @ 12 h 03 min

    cela fait des années que je subi des pressions de la part de mon mari ,colère insultes hautes en verbe reproche d’être tout le temps malade
    alors que ce que je demande seulement de vivre à mon rythme comme me l’on conseillé les intervenants médicaux et depuis plus d’un an je refuse toutes relations sexuelles(car quant il est odieux le fait d’avoir des relations le rend moins méchant mais c’est terminé trop c’est trop )….. depuis plus d’un an du coup « je ne sers plus à rien »
    je fais l’objet de reproches incessantes ,
    je lui reproche par son comportement d’avoir rendu tout le monde autour de nous malade,mon fils schyzophrène s’est tué en 1997 à 23 ans ma fille ainée est entrée dans une secte pendant deux ans je me suis battue et finalement elle en ai sortie mais considère que seul son équilibre l’intéresse donc ce sont aux autres de savoir se « gérer » et nous colle des enfants à garder le soir le marcredi et les vacances scolaires quant à m a fille la plus jeune 26 ans qui à veçu dans un climat malsain elle est bi polaire maniaco dépressive et vie avec un compagnon plus jeune qu’elle , ils vivent otarcie avec leur fille qui a maintenat 4 quatre ans elle est suivie ainsi que sa fille en psychiatrie mais demande une attention permanente je suis très bien suivi par mon psychiatre et ce depuis que mon fils à commencé à avoir de troubles mais je dois lutter au quotidien car mon mari ne supporte pas que je fasse des activités comme il ne supportais pas que je travaille il fuit et me laisse en plus de mon handicape et mon invalité gérer la lourde charge affective il est souvent absent mais quand il est là il faut que tout le monde ne s’occupe que de son bien être et soit disponible pour ce qu’il a envie de faire

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF