Femmes pour le Dire,
Femmes pour Agir

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir,

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Adhérez ! Faire un don

Réaction aux propos de Mimi Mathy

FDFA est très choquée par les propos de Mimi Mathy : “Je n’ai pas été violée, j’ai eu cette chance. En même temps, je n’ai pas le même physique, donc je suis un peu à l’abri…». Cela montre à quel point les violences vécues par les femmes sont peu reconnues.

4 femmes handicapées sur 5 subissent des violences : injures, humiliations, coups, gifles, rétorsion économique.

Les prédateurs sexuels les repèrent et profitent de leur handicap pour les agresser, avec encore plus dimpunité, leurs agissements étant cachés, seule  leur pseudo-gentillesse étant manifestée en public.

Porter plainte leur est encore plus difficile ; soit les lieux ne sont pas accessibles, soit elles ne sont pas crues, soit elles se culpabilisent et pensent quelles sont fautives à cause de leur handicap.

Voir le film Violences du silence

 

 

 

 

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plan du site
Haut de page