Femmes pour le Dire,
Femmes pour Agir

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir,

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Adhérez ! Faire un don

Marche de Rosen Hicher : “survivante” de la prostitution, du 3 septembre au 12 octobre

Rosen est arrivée au terme de sa marche le 12 octobre à Paris, sous la pluie mais toujours vaillante.

Elle a parcouru près de 800 km, depuis Saintes, faisant halte dans les villes où elle a été prostituée. Elle y a rencontré les maires et élu-e-s et un accueil ouvert des personnes croisées sur sa route.

A Evry, elle a été accueillie par Maud Olivier, députée de l’Essonne, rapporteure du projet de loi de lutte contre le système prostitutionnel, votée en première lecture le 5 décembre 2013 à l’Assemblée nationale, mais toujours en attente au Sénat.

De nombreux et nombreuses membres du Collectif Abolition2012, d’associations, des militantEs et des sympathisantEs, des politiques ont accueilli Rosen à Paris à la Porte d’Orléans ; 6 survivantes strasbourgeoises sont venues à Paris rejoindre Rosen dès la porte d’Orléans. Elles lui ont remis  un livret de témoignages et soutiens de Strasbourg

Rosen a terminé, ainsi entourée, sa Marche devant le 22 rue du Colisée où elle s’est prostituée pour la première fois dans un bar à hôtesses.

Puis elles et ils  se sont rassemblés pour la soutenir  – FDFA y a participé –  à la place Saint Philippe du Roule. Pascale Boistard, secrétaire d’Etat aux Droits des femmes est venue apporter son soutien.

Ensuite les associations ont marché avec Rosen jusqu’au Sénat pour demander aux Sénateurs et Sénatrices une date d’inscription rapide pour la loi d’abolition et la réintroduction de la pénalisation du client dans la proposition de loi.

Rosen a d’ailleurs annoncé qu’elle ne repartirait pas avant d’avoir une date !

Voir des photos sur la page facebook de Christine Le Doaré


senat3

Arrivée de la Marche au Sénat (photo de Christine Le Doaré)

La journée du 12 octobre a eu une belle couverture médiatique.

Les sénatrices Laurence Cohen et Brigitte Gonthier-Maurin ont publié un Communiqué de presse.

200 maires et élus municipaux de tous bords ont publié le jour de son arrivée, une tribune dans le JDD du 12 octobre, demandant l’inscription à l’ordre du jour du Sénat et l’adoption rapide de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. une mobilisation unique vers l’abolition de la prostitution.

La couverture médiatique a été très importante tout au long de la Marche dans les régions traversées, dans les journaux nationaux et étrangers. Les photos et la Revue de presse sont disponibles à l’adresse suivante : http://abolition13avril.wordpress.com/.

Depuis, le Collectif Abolition2012 maintient la mobilisation et chacune des 60 associations le composant a écrit une lettre au Premier Ministre pour que cette loi soit rapidement examinée par le Sénat puis l’Assemblée nationale en deuxième lecture, après le premier vote du 5 décembre 2013.

[hr gap=”15″]

Rosen Hicher, une « survivante » de la prostitution, s’est élancée le 3 septembre dans une marche de Saintes à Paris,
en passant par toutes les villes où elle a été prostituée, soit 743 km, arrivée à Paris le 12 octobre.

Rosen marche pour sensibiliser aux réalités de la prostitution et promouvoir la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel. Elle marche pour que le Sénat rétablisse l?article sur la pénalisation des clients. “Laisser le droit aux clients de nous acheter, c’est laisser le droit aux proxos de nous vendre: tant qu’il y aura de la demande, il y aura de la vente; quand on interdira l’achat, il n’y aura plus de vente et plus de victime”..

“Je me bats pour que la loi avance et que le Sénat nous donne une date. Il y a urgence car des femmes sont dans des situations dramatiques ».
Toutes les personnes qui désirent faire un bout de marche avec Rosen sont les bienvenues.

Plus de détails sur sa page facebook et le blog.

Equipe à Cour sur Loire

 Equipe de Rosen à Cour sur Loire le 1er octobre

L’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir soutient Rosen dans cette démarche. Claire Desaint, Vice-présidente a marché avec elle le 1er octobre  pour manifester le soutien de FDFA entre Cour sur Loire et Mer.


Départ de l'après-midi
 

Toutes les personnes qui désirent faire un bout de marche avec Rosen sont les bienvenues.

Communiqué de presse de Abolition2012 dont FDFA est membre.

Article de Rosen

Rosen a marché jusqu’à Niort, Beurlay, Rochefort, Castelaillon, puis à La Rochelle, Lusignan où elle est reçue par Catherine Coutelle, députée de la Vienne, Présidente de la délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les femmes et les hommes et par le Maire de Poitiers Alain Claeys et la Conseillère générale Sandrine Martin. Elle arrive à Poitiers le 13 septembre. Elle a déjà parcouru 200km.

Interview de Rosen par une journaliste rosen011014moyenne

Interview de Rosen par une journaliste de Radio France
qui a marché avec elle toute la journée du 1er octobre

Puis, elle a marché jusqu’à Saint Savin, à Le Blanc – Soutien actif du maire de Le Blanc, Alain PASQUIER et de ses adjointes, Annick GAMBERT conseillère régionale et Danièle CHAUDAGNE, à la marche de Rosen et qui se sont engagés à adresser un courrier aux sénateurs. A Saint Gaultier, elle est reçue à la Mairie.

Rosen Hicher est arrivée à Châteauroux le 20 septembre puis a repris sa marche vers Issoudun.

Le 24 septembre, Rosen entame sa quatrième semaine de marche, avec toujours le même courage et beaucoup d’énergie.Elle est reçue en mairie de Bourges le 26 septembre. Le 27,  elle rencontre des militantes du planning familial de Blois présentes a la fête associative de Romorantin.

Le 1er octobre, Rosen commence sa cinquième semaine de marche. A Blois, elle  est reçue à la Mairie par Marc Gricourt, Maire PS de Blois et des adjointEs.Marche en direction Mer puis Meung sur Loire, avant d’arriver à Orléans.

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plan du site
Haut de page