Femmes pour le Dire,
Femmes pour Agir

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir,

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Adhérez ! Faire un don

29 mars : FDFA lance #IncesteHandicap sur les réseaux sociaux

FDFA POURSUIT SA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES EN SITUATION DE HANDICAP

#IncesteHandicap

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA est une association qui a pour objectif de promouvoir la place des femmes handicapées dans la société, quel que soit leur handicap et de lutter contre les discriminations et les violences qu’elles vivent.

Depuis 2015, FDFA anime la seule plateforme téléphonique en France d’écoute, d’orientation et d’accompagnement social, juridique, psychologique et administratif destinée aux femmes en situation de handicap victimes de violences et de maltraitances : Écoute Violences Femmes Handicapées – 01 40 47 06 06. Ce dispositif est complété par un site dédié (https://ecoute-violences-femmes-handicapees.fr) apportant aux femmes handicapées, à leurs proches, aux professionnel·les qui les accompagnent et plus généralement à toute personne intéressée par le sujet des ressources pour lutter contre ces violences.

La question de l’inceste est revenue au centre de l’attention médiatique avec la publication de La Familia Grande de Camille Kouchner. L’explosion de témoignages sur les réseaux sociaux avec le #MeTooInceste démontre à quel point les victimes ressentent le besoin de s’exprimer sur ce tabou.

Et quand ce tabou rencontre l’impensé des violences vécues par les femmes en situation de handicap, encore davantage victimes de violences sexistes et sexuelles, que se passe-t-il ?

FDFA lance le 29 mars 2021 #IncesteHandicap sur les réseaux sociaux pour favoriser la libération de la parole des femmes handicapées victimes de violences incestueuses.

Cette parole sera entendue et recueillie pour établir un « état des lieux », appuyée par une enquête sociologique.

Une conférence de presse en ligne a eu lieu le 29 mars 2021 à 11h à l’occasion du lancement du #IncesteHandicap sur nos comptes Twitter et Facebook. Voir la vidéo à partir de la minute 7,19

– des demandes d’interviews de la part de Libération et de Yanous
20 minutes a marqué son intérêt pour les résultats de notre enquête.
Bien entendu, nous ne nous arrêtons pas là. Les articles publiés ont été relayés sur les pages Facebook, Twitter et LinkedIn de FDFA

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plan du site
Haut de page