FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

La Rapporteuse spéciale aborde la question de la violence contre les femmes handicapées

Rapport de la Rapporteuse spéciale sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences : Rashida Manjoo

Le présent rapport est le deuxième que Rashida Manjoo, soumet à l’Assemblée générale de l’ONU en août 2012 en application de sa résolution 65/187.

Il donne un aperçu général des activités de la Rapporteuse spéciale et aborde la question de la violence contre les femmes handicapées en troisième partie.

« D’après le Rapport mondial sur le handicap établi pour 2011 par l’Organisation mondiale de la Santé et la Banque mondiale, on estime qu’environ 15 % de la population mondiale vivent avec un handicap. Selon le seuil défini à partir des niveaux fonctionnels, le taux de prévalence du handicap s’élève à 12 pour les hommes et à 19,2 pour les femmes. Il ressort clairement de ces chiffres que les femmes handicapées représentent une part non négligeable de la population mondiale.

Malgré l’évolution des cadres normatifs concernant les droits tant des femmes que des personnes handicapées, on n’accorde pas suffisamment d’attention aux effets combinés de la problématique hommes-femmes et du handicap, en conséquence de quoi la violence contre les femmes handicapées reste pour l’essentiel un problème ignoré.

 

 

 

 

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF