FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

14 mars : colloque LES FEMMES HANDICAPEES ET LE SPORT – EMPOWERMENT !

LES FEMMES HANDICAPEES ET LE SPORT : EMPOWERMENT* !

* Littéralement « renforcer ou acquérir du pouvoir »

Marraine de cette journée : Marie-Amélie LE FUR, athlète paralympique, présidente du Comité paralympique et sportif français

Chaque année, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA organise un colloque pour s’intéresser à une thématique dans l’air du temps et la questionner au regard de la double approche du genre et du handicap.

En 2019, Mondial féminin de football oblige et dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024, la thématique sportive s’est imposée.

FDFA est d’ailleurs membre du Collectif Femmes & Sport.

Lors de cette rencontre qui réunissait des sportives de tous niveaux, Anaëlle Le Blévec atteinte d’une maladie génétique évolutive et incurable, une femme d’une force exceptionnelle, passionnée par de nombreux sports  est intervenue à la table ronde du matin. Témoignage d’une militante féministe handi, championne de France 2017 de surf. Voir l’article de 50/50

Pour sa part, l’empowerment renvoie à des principes, tels que la capacité des individus et des collectivités à agir pour assurer leur bien-être ou leur droit de participer aux décisions les concernant. L’empowerment peut se traduire par autonomisation mais aussi empouvoirement, capacitation, capabilisation, potentialisation, pouvoir-faire, habilitation, responsabilisation, capacité d’agir, pouvoir d’agir.« Pour certaines personnes en situation de handicap, le sport est souvent l’un des premiers vecteurs de rééducation fonctionnelle, pour d’autres il s’agit d’un outil favorisant l’autonomie.

Pour tous la pratique sportive est un droit et une source d’épanouissement efficace. Elle rompt l’isolement social qui conduit à la sédentarité et permet de se réapproprier une image corporelle positive. » Article « Sport et handicap : enjeux et mesures » Site du Ministère des Sports

Quant au thème de l’empowerment, c’est le fil conducteur des actions de sensibilisation et d’information qui seront menées par les associations et les institutions parisiennes autour de la journée du 8 mars 2019, Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes.

L’empowerment renvoie à des principes, tels que la capacité des individus et des collectivités à agir pour assurer leur bien-être ou leur droit de participer aux décisions les concernant. L’empowerment peut se traduire par autonomisation mais aussi empouvoirement, capacitation, capabilisation, potentialisation, pouvoir-faire, habilitation, responsabilisation, capacité d’agir, pouvoir d’agir.

Fidèle à son approche transversale, FDFA interroge la pratique sportive des femmes en situation de handicap et en quoi le sport est un vecteur d’autonomisation, facteur d’épanouissement personnel et créateur de lien social pour elles.

Comment le sport participe-t-il à l’autonomisation des femmes handicapées ? Quels sont les défis à relever pour pratiquer un sport lorsqu’on est une femme en situation de handicap ? Comment le sport peut-il favoriser la participation citoyenne des femmes handicapées ? En quoi le sport permet-il de changer le regard sur les femmes handicapées ?

Plusieurs pistes ont été explorées pour tenter de montrer comment la pratique sportive est un facteur d’empowerment pour les femmes handicapées. De nombreux témoignages de sportives handicapées sont venus éclairer les approches plus académiques de sociologues, historiennes, médecins… sur le sport comme moyen de (re)construction et de valorisation des femmes en situation de handicap.

En fin de journée, un espace était réservé pour que le public aille à la rencontre des sportives handicapées présentes.

« D’un enjeu d’affirmation du droit des femmes pour participer au sport dans toutes ses dimensions, la politique de féminisation du sport évolue vers l’enjeu d’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans le sport. Cette égalité réelle doit être mise en œuvre autant dans les conditions d’accès à la pratique sportive, que celles aux fonctions de direction et d’encadrement du sport ou de sa valorisation médiatique, économique et sociale. Ce parcours devrait conduire à lutter contre les stéréotypes et les violences sexistes et, in fine, à valoriser les bénéfices de la mixité pour le sport. » Article « Sport au féminin » sur le Site du Ministère des Sports

Présentation colloque 2019 en pdf

Présentation colloque 2019 en word

Programme du colloque en pdf

Programme du colloque en word

article sur marie-amélie le fur

 

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF