FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Outils de lutte contre les violences conjugales pendant le confinement

Alors que le confinement a fait augmenter les plaintes pour violences conjugales, le gouvernement déploie des outils pour venir en aide aux victimes.

Contre les violences conjugales,

  • 114 : un numéro d’urgence joignable par SMS : on peut envoyer un texto d’alerte pour déclencher l’intervention des forces de sécurité (police et gendarmerie),
  • Points d’accueil en pharmacie
  • Points d’accompagnement éphémères” dans des centres commerciaux pour accueillir des femmes victimes de violences en temps de confinement . Ils seront installés dans des locaux “permettant la confidentialité, mais assez vastes pour accueillir les femmes en respectant les mesures barrières”, détaille-t-Marlène Schiappa. La secrétaire d’État cite “dans un premier temps” pour la région parisienne So Ouest à Levallois-Perret, les 4 Temps à la Défense, Carré Sénart à Lieusaint, le Forum des Halles à Paris, ou les Ulis, et, dans le Nord, V2 à Valenciennes. Dans un deuxième temps, Dijon, Rennes, Lyon… là où il y a un hypermarché ouvert”,  affirmant viser “une vingtaine de points dans les prochaines semaines”.
  • Le 3919 : numéro de téléphone pour signaler les violences conjugales
  • Mise en avant de la plateforme de signalement en ligne anonyme et gérée par des professionnels formés à ces problématiques.
  • L’Assemblée des Femmes, association membre de la CLEF, a réalisé un Guide de Lutte contre les violences et confinement
  • Marlène Schiappa annonce un “fonds spécial financé par l’État d’un million d’euros pour aider les associations de terrain à s’adapter à la période”. Elle promet également de financer “jusqu’à 20.000 nuitées d’hôtel pour que les femmes puissent fuir l’homme violent”.
  • Ce lundi 6 avril, un numéro national dédié à l’écoute des auteurs de violences a été ouvert : le 08.019.019.11. Il s’agit de la première ligne ouverte à destination des hommes violents. Elle est ouverte du lundi au dimanche de 9h à 19h. « Son but est d’éviter que les tensions au sein du couple ou de la famille ne s’aggravent pendant la période de confinement », indique Marlène Schiappa, la Secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes.
  • A Lyon et le département du Rhône : Affiche 69 violences conjugales et confinement

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF