FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Réponse à Faire face qui publie un interview de Dodo la Saumure

  • claire desaint
  • 6 février 2015

Le magazine Faire Face publie un interview de Dominique Alderweireld qui a ouvert fin décembre, à Tournai, en Belgique  un bordel dispensant des « services sexuels » aux personnes handicapées « On n’est pas des anges ».

« Je suis profondément choquée que vous souteniez ce genre de personnage qui réduit des femmes en esclavage économique et sexuel, légal ou non. Par solidarité envers ces femmes, nous devons dire non à la prostitution, non à l’instrumentalisation des corps, non à l’exploitation, non au sordide. Que nous soyons personnes handicapées ou personnes ordinaires, c’est de solidarité pour le respect des droits humains dont nous devons faire preuve parce que la prostitution porte atteinte à la dignité des femmes et de tous les êtres humains.

D’après Richard Poulin dans Abolir la prostitution (Sisyphe, 2006), ce sont 95% des prostituées qui voudraient arrêter la prostitution, 82% d’entre elles souhaiteraient une désintoxication à l’alcool ou à la drogue, 66% un logement ou un lieu sécuritaire. C’est ça la réalité. La prostitution, ce sont les inégalités sociales officialisées, l’oppression des femmes, la violence qui constituent des moyens d’assujettissement et de pérennisation du système. Vous ne pouvez pas fermer les yeux. Non, la prostitution n’est pas rose. C’est un lieu où l’on vous demande souvent de changer de nom, d’identité, un lieu où l’on apprend l’indifférence à son propre corps pour une question de survie. Les brutalités et autres violences sont monnaie courante. Nous devons tous aider les femmes qui s’y trouvent à en sortir et non à les y plonger. »

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF