FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

28 décembre : Grâce de Jacqueline Sauvage

  • claire desaint
  • 28 décembre 2016

Enfin ! le Président François Hollande accorde une grâce totale à Jacqueline Sauvage, libérable immédiatement.

« Le président de la République a estimé que la place de Mme Sauvage n’était plus aujourd’hui en prison, mais auprès de sa famille », a ajouté le palais présidentiel. »

Le 2 décembre, les filles de Jacqueline Sauvage ont déposé la demande de grâce totale auprès du Président de la République.
Plus que jamais nous devons rester engagé à leurs côtés. Plus que jamais nous devons agir.
Continuons à diffuser la pétition.

Une décision scandaleuse !

Aujourd’hui, 24 novembre, en appel, de nouveau, la demande de libération de Jacqueline Sauvage a été refusée.

Voir le Communiqué de presse de la Coordination Française Marche Mondiale des Femmes

« Une femme qui a été battue pendant 47 ans et dont les filles accusent leur père de les avoir violées ! Quelle est cette justice inhumaine ! Pourquoi cet acharnement contre elle ! N’a-t-elle pas assez souffert ! Et tout ça la veille du 25 novembre, journée internationale contre les violences faites aux Femmes !

Retrouvons-nous nombreuses et nombreux dans les manifestations du 25 novembre pour lui dire notre soutien et notre colère, et rendre hommage aux 100 femmes tuées par leurs compagnons ou ex-compagnons depuis le 1er janvier.

Exigeons de François Hollande qu’il gracie définitivement Jacqueline Sauvage !

Exigeons une politique et des lois efficaces contre les violences faites aux femmes

21 août : Jacqueline Sauvage a finalement décidé de faire appel de la décision de maintien en détention.  Elle reprend son combat.

Communiqué de presse du Collectif des droits des femmes sur la décision inique concernant Jacqueline Sauvage,

envoyé le 12 août

ILS ONT OSE !

Ainsi donc le Tribunal d’Application des Peines de Melun a rejeté la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage.

Une fois de plus, la justice française fait la démonstration de son incapacité totale à recevoir la parole des femmes victimes de violences. Cette femme qui endurait depuis 47 ans des sévices, ainsi que ses enfants, de la part de son mari qu’elle a in fine supprimé, s’est vue infliger dix ans de prison.

Où était la justice durant ces longues années pour la protéger ? Qu’a entendu la justice des faits qu’elle subissait ? Rien ! La condamnation est tombée, brutale comme un couperet, car il n’y avait pas de légitime défense. Surdité extrême et incompréhension absolue.

Il aura fallu une mobilisation exceptionnelle de 400 000 personnes qui ont signé une pétition réclamant la libération de Jacqueline Sauvage pour que le Chef de l’État lui accorde une grâce partielle.

Et là on nous ressert la même chose. Les magistrats ont mal pris la mobilisation antérieure sans doute…..

Le « dévoilement » des violences faites aux femmes date, grâce aux féministes, des années 1970. Jamais cette justice patriarcale n’a modifié son fonctionnement pour prendre en compte ce fait social. C’est aux victimes de se plier au fonctionnement de la justice et tant pis pour elles si elles ne rentrent pas dans les cases !

Il est grand temps que ce scandale cesse et que s’entame une vaste remise en cause de la justice française sur ce sujet.

Dans un pays où la formation obligatoire de tous les personnels ayant à faire avec les femmes victimes ne date que de la loi du 4 août 2014, les féministes ne se tairont jamais ! Elles appelleront à se mobiliser dès la rentrée de septembre !

Signez la pétition qui a déjà recueilli plus de 117 000 signatures

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF