FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Où est l’argent pour les droits des femmes ?

Où est l’argent pour les droits sexuels et reproductifs ? 

Le 20 septembre dernier, se tenait un colloque : « Où est l’argent pour les droits sexuels et reproductifs ? », une suite à la publication en septembre 2016 du rapport « Où est l’argent pour les droits des femmes ? Une sonnette d’alarme. »

« Chaque année 303 000 femmes décèdent des suites d’un avortement à risque ou d’un accouchement mal accompagné. Cette situation requiert des financements en matière d’information et d’accès à la contraception et à l’avortement. L’aide publique au développement de la France peut, et doit, y contribuer.

A l’occasion de la journée internationale du droit à l’avortement le 28 septembre et de la journée mondiale de la contraception le 26 septembre et face aux actions et aux politiques qui menacent la vie et les droits des femmes, le Conseil Économique, Social et Environnemental, le Comité ONU Femmes France, Equilibres & Populations, la Fondation des Femmes, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes et Women’s WorldWide Web s’associent à l’occasion d’un évènement qui  s’est tenu le 20 septembre au CESE (diffusé en live à ce lien).

Voir 3 questions à Danielle Bousquet sur 50/50 magazine : les baisses de financements pour les droits sexuels et reproductifs, au moment de la montée en puissance des mouvements conservateurs. Trois questions à Danielle Bousquet, présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes.

Haut Conseil à l’Egalité Femmes -Hommes

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 15 SEPTEMBRE 2016

Où est l’argent pour les droits des femmes ?

Le Conseil Économique Social et Environnemental, la Fondation des femmes, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, le Comité ONU Femmes France et W4 France publient un rapport relatif à l’argent public et privé consacré en France à l’égalité femmes-hommes intitulé « Où est l’argent pour les droits des femmes ? Une sonnette d’alarme ».

 


Où est l’argent pour les droits des femmes : affiche

Ce rapport inédit dresse un état des lieux des financements publics et privés en faveur des initiatives pour l’égalité femmes-hommes en France. Il met en lumière leur sous-financement, en comparaison avec des initiatives œuvrant pour des causes d’importance équivalente et avec le financement pour l’égalité femmes-hommes dans d’autres pays au même potentiel.

Le constat est clair : si des politiques en faveur de l’égalité sont effectivement développées par l’Etat et les collectivités territoriales, les budgets consacrés aux droits des femmes demeurent, au niveau national comme local, restreints et insuffisants pour la mise en pratique de ces politiques par les acteur.rice.s de l’égalité. En 2016 le budget alloué au ministère des droits des femmes dans le cadre du programme  «Egalité entre les femmes et les hommes » n’est que de 27 millions d’Euros soit 0,0066% du budget général quand le coût estimé des violences faites aux femmes est estimé à 2.5 milliards d’euros par an. A titre de comparaison, le budget espagnol consacré à la lutte contre les violences faites aux femmes est de 0,54 euros par habitant en 2016, il n’est que de 0,33 euros en France.

Quant au financement privé, il est également limité. Les fondations et les fonds privés ne ciblent que très peu leur action sur le secteur des droits des femmes. Les fonds et fondations spécialisés sur le sujet sont récents et peu dotés et les dons des particulier.e.s sont insuffisants.

Conséquences de ce manque de financement : les structures et associations peinent à remplir leur mission, certaines sont forcées de fermer, les inégalités reculent lentement, les disparités géographiques se creusent et le coût pour la société des inégalités femmes-hommes augmente.

Le rapport appelle à traduire en en priorité d’investissement public et privé la volonté politique d’atteindre l’égalité femmes-hommes et à allouer des moyens suffisants à l’ensemble des programmes dédiés à cet enjeu majeur pour la société française.

TELECHARGER LE RAPPORT

TELECHARGER LES VISUELS

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF