FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Notre présidente et amie Maudy Piot s’en est allée

Notre grande et chère amie, notre présidente, Maudy Piot nous a quitté.e.s, hier, 25 décembre. Nous sommes bouleversé.e.s et rempli.e.s de chagrin.

Elle n’a cessé de se battre pendant sa maladie, elle n’a cessé de se projeter, de continuer à prendre des rendez-vous pour intervenir en province ou à Paris et parler des femmes en situation de handicap.

C’est une militante infatigable, une combattante qui a lutté pour faire entendre la parole des femmes handicapées, jusqu’alors inaudibles et invisibles.

En 2003, elle a créé l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir, quinze ans de travail acharné, pour changer le regard sur les femmes handicapées qui sont des citoyennes avant tout, des femmes luttant pour faire respecter leurs droits, le handicap étant un hasard de la vie.

Féministe engagée, elle dénonçait cette double discrimination à leur égard, du fait de leur handicap mais aussi de leur féminité. Elle a voulu une association recouvrant tous les handicaps, le ciment étant la visibilité des femmes handicapées dans toutes les sphères de la société : éducation, emploi, santé, logement, politique, vie culturelle, sports, vie associative…

Elle  a vaincu l’ignorance et de nombreux obstacles. Désormais, les féministes s’associent à son combat et les associations de personnes handicapées prennent en compte cette dimension sexuée.

Maudy Piot a sorti de l’ombre les violences vécues par les femmes handicapées et organisé leur écoute et suivi.

Elle a su rassembler autour d’elle, par son dynamisme, son charisme et sa dignité, des personnes venues de tous horizons, intellectuel.e.s, médecins ministres, chef.fe.s d’entreprise,  institutionnel.e.s…

Aujourd’hui, toutes les femmes en lutte ont perdu une militante infatigable.
Nous toutes, à FDFA, nous avons perdu la fondatrice de notre association, celle qui présidait aux actions menées en faveur des femmes handicapées pour qu’elles soient reconnues comme citoyennes à part entière.
Nous toutes, à FDFA, avons le cœur lourd de penser à celle qui ne sera plus là pour s’emporter, s’énerver, se révolter.

Alors, nous tou.te.s à FDFA, nous allons entretenir la flamme qu’elle nous a laissée, nous allons la nourrir pour qu’elle s’embrase et éclaire le chemin.
Nous poursuivons son combat. Il est décidément le nôtre.
Merci, Maudy !

Hommage de Caroline Lhomme, une de nos membres du Conseil d’administration

Maudy , Maudy,
Mon amie, ma sœur, ma guerrière…
Tu nous as quitté.e.s, trop vite, trop tôt.
Toi la combattante, tu n’as pas pu vaincre ce cancer qui t’a emporté loin de nous.
Tu laisses des orphelins et orphelines de cœur, tous ceux et celles qui ont combattu l’injustice à tes côtés le long de ces bientôt 15 années de ta formidable association, Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir.
Têtue, tenace, autoritaire, tu as mené notre barque d’une main de fer dans un gant de velours. Nous aimions ta force, tes colères, ton humour,ta fidélité,  aussi.
Où que tu sois, veille sur nous. Tu seras toujours avec nous, d’une façon plus subtile : dans nos cœurs et dans nos pensées. Donne nous ton incroyable énergie, pour combattre, encore…

L’inhumation a eu lieu le 3 janvier à 15h dans le petit village de Fenouillet, dans les Pyrénées Orientales qu’elle aimait tant.  Dans le début de l’année 2018 un rassemblement en hommage à sa mémoire se tiendra à Paris et sera annoncé sur ce site.

Les hommages se multiplient dans la Presse et les réseaux sociaux.

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes dont Maudy était membre a envoyé des articles et posté sur Tweeter.

Le Réseau féministe Ruptures a envoyé un Communiqué

Hommage dans la Maudy PIOTsdfedu Service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes
du 15 janvier 2018

De nombreux commentaires sont publiés sur la page Facebook de FDFA

'Notre présidente et amie Maudy Piot s’en est allée' à 3 commentaires

  1. 28 décembre 2017 @ 18 h 35 min

    Ma chere Maudy .. quelle tristesse d’apprendre que tu as quitté notre monde ! Quelle  » sacree » femme tu es ! J’ai eu la chance de connaitre non seulement ta vie de militante mais egalement ta vie de femme, d’amie .. et tu es une  » sacree » amie .. je te pleure et regrette de ne pas avoir pris le temps de te revoir ( apres de si longues années d’éloignement) mais je m’attendais si peu à cette nouvelle de ton depart .. pour moi tu restes eternelle .. tu es dans mon coeur et je me souviendrai à jamais de nos echanges de femmes .. reposes en paix .. mon amie ..

  2. 2 janvier 2018 @ 16 h 53 min

    Cher.e.s ami.e.s, cher Alain Piot, je vous adresse les condoléances de l’Assemblée des Femmes, et vous assure de tout notre soutien dans ce moment si douloureux.
    Demain, auront lieu les obsèques de Maudy, et nous ne pourrons être physiquement présent.e.s à vos côtés, mais nous serons là par la pensée. Nous sommes profondément tristes de son départ et de voir interrompu en plein vol son bel engagement militant, juste et digne. Elle vous a laissé une tâche à accomplir, et je sais que vous allez vous montrer dignes de sa confiance. Vous pouvez compter sur notre soutien pour continuer à faire entendre et accepter la voix des femmes handicapées. J’entends encore sa voix, forte, ferme et percutante, qui n’avait cure des interruptions éventuelles et nous ramenait encore et toujours à la question essentielle de la prise en compte des femmes en situation de handicap dans nos travaux, Recevez, cher.e.s ami.e.s, cher Alain toutes nos pensées d’amitié et de fraternité.
    Chère Maudy, nous ne t’oublierons pas.
    Geneviève COURAUD, présidente de l’Assemblée des Femmes

  3. 3 janvier 2018 @ 8 h 16 min

    Chère Maudy,

    En ce jour si triste, nous tenions avec l’ensemble des élus de gauche et apparentés du 15ème arrondissement te rendre un dernier hommage. Nous t’avons si souvent croisé au local de l’association, sur le 15ème ou dans des évènements organisés partout à Paris. Tu vas nous manquer. Tu vas me manquer. J’ai personnellement beaucoup appris à tes côtés sur la situation des femmes en situation de handicap.
    Tu laisses, c’est certain, un héritage fort à nous tous. Celui d’avoir pris conscience que de nombreux combats restaient à mener mais qu’ils pouvaient réussir dans le rassemblement, la générosité et avec une détermination sans faille. Chacun pourra reconnaître cette force qui était la tienne. Tu ne lâchais jamais rien tant que tu n’obtenais pas ce que tu souhaitais. Impossible de se dérober.
    Tu as été pour nous tous une grande source d’admiration, de respect.
    Nous perdons une militante associative hors du commun, une femme exceptionnelle, une amie.

    Tu vas nous manquer terriblement.

    Et à cet instant, nous pensons à tes proches.

    Au revoir Maudy

    José Baghdad

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF