FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

19 novembre conférence LADAPT avec FDFA : Femme, handicap, emploi, que fait-on ?

  • claire desaint
  • 7 novembre 2018

Pour en finir avec la double peine Femme et handicap dans le travail

En France, si vous êtes une femme en situation de handicap, les obstacles et les discriminations dans l’accès à l’emploi sont encore plus forts.

Cette année, LADAPT a décidé de consacrer la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées à la situation des femmes handicapées dans l’emploi et a collaboré étroitement avec l’association Femmes pour le dire, femmes pour agir (FDFA) au lancement de la campagne #TousCitoyennes pour sensibiliser le monde du travail à cette cause.

Conférence d’ouverture de la 22e édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées – la SEEPH,

Femmes, handicap, emploi : que fait-on ?

Le 19 novembre 2018

Grand auditorium
Hôtel de Ville de Paris
9 heures – 13 heures
La tribune de la table ronde
La conférence est visible sur le site de Ladapt ou en suivant ce lien : https://youtu.be/9wuGZ2-y3CM
    • 9h Accueil des participants
    • 9h30 – 9h50 Accueil par la Mairie de Paris
      Nicolas NORDMAN, Adjoint à la Maire de Paris chargé de toutes les questions relatives aux personnes en situation de handicap et à l’accessibilité.
    • Ouverture officielle
      Sophie Cluzel, Secrétaire d’État après du Premier ministre chargée des personnes handicapées
    • sophie cluzel au pupitre
    • 9h50 – 10h00 Témoignage
      Caroline Lhomme, Journaliste à HANDITEC et administratrice de FDFA
    • 10h00 – 10h30 LADAPT et FDFA partenaires de la SEEPH 2018
      Alain Fournier, vice-Président de LADAPT
      Brigitte Bricout, Présidente de FDFA
    • Surprise FDFA : sketch par la compagnie changerledécor
    • Éric Blanchet, directeur général de LADAPT
    • 10h30 – 10h50 Les femmes en situation de handicap
      Jacques Toubon, Défenseur des droits

Jacques toubon à la tribune

  • Installation des intervenants
  • 10h50 – 11h00 Entretien filmé
    Henri-Jacques Stiker, anthropologue et historien
    Axel Kahn, généticien, essayiste et directeur de recherche à l’Inserm
  • 11h00 – 12h00 Table ronde
    Delphine Bellet, Déléguée au Handicap, Mairie de Paris,
    Jaleh Bradéa, Responsable RSE, VIVENDI,
    Dominique du Paty de Clam, Présidente de la commission Handicap, CPME,
    Diane Goli, Vice-présidente du CDCA Seine Saint-Denis,
    Nathalie Paris, Directrice LADAPT Rhône-Métropole de Lyon,
    Christophe Roth, Délégué national Santé au travail et Handicap, CFE-CGC.
  • 12h00 – 12h20 Questions / échanges avec la salle
        • Témoignages : Isabelle Essou et Julie Boulanger, administratrices de FDFA

isabelle Essou au pied de la tribuneJulie parlant debout

      •  12h20 – 12h30 Conclusion par notre grand témoin

Henri-Jacques Stiker, anthropologue et historien

 

    • henri jacques stiker
    • Animation : Charles MYARA, Charles & Cie
Si vous êtes intéressés, merci de vous inscrire rapidement via le formulaire en ligne.
Merci de vous munir de la confirmation d’inscription que vous recevrez par  email.

Les lieux sont accessibles.

Conférence avec LSF, et sous-titrage, ainsi que la vélotypie.

langage des signes pendant la conférence

Une tribune de la présidente de FDFA est parue dans la revue de LADAPT.

Article mentionnant cette conférence sur Carenews

L’absence de données officielles chiffrées genrées interdit une étude précise de la situation, cependant les témoignages et les rapports sur la situation singulière des femmes handicapées au travail montrent l’existence d’une véritable cage de verre.

Après un premier rapport de l’association Femmes pour le Dire Femmes pour Agir en 2014, puis un second rapport du Défenseur des Droits en novembre 2016, on peut constater que :

–  sur la visibilité des femmes handicapées et la lutte contre les stéréotypes d’une part

– sur l’accès à l’emploi, à la formation, à la gestion des carrières des femmes en situation de handicap d’autre part

… la situation ne s’améliore pas !

LADAPT et FDFA ont décidé, fortes des recommandations des rapports de 2014 et 2016, de passer à l’action pour sensibiliser le public, les institutions publiques, le monde économique, la classe politique, les partenaires sociaux.

La première étape est d’obtenir des données genrées concernant les personnes handicapées . Une lettre a été envoyée à tous les Ministères.

CP LADAPT – FDFA  du 24 mai 

Les deux associations FDFA et LADAPT se sont réunies pour proposer des pistes de travail sur cette thématique et créer un comité de réflexion #TOUSCITOYENNES.  Ce comité de réflexion réunit des personnes concernées, des employeurs privés et publics, des partenaires institutionnels, des syndicats et  associations, des experts des ressources humaines, des journalistes, des universitaires … Il s’est réuni une première fois le 26 juin.

Cette action s’inscrit dans une actualité politique où deux textes sont en discussion : le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) et le projet de loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel. Tous deux peuvent bénéficier de cette distinction femmes / hommes en situation de handicap.

Le comité de réflexion a réuni le 26 juin des représentant.e.s d’association et d’entreprises et souhaitant changer les situations discriminantes pour les femmes handicapées  qui sont confrontées à plus de difficultés pour trouver un emploi. Il réfléchit à des pistes concrètes d’amélioration des conditions d’emploi des femmes en situation de handicap et prépare la rédaction d’un livre blanc à l’attention des politiques et des employeurs.

Voir la Synthèse des travaux du 1er Comité de réflexion

Une deuxième réunion du comité de réflexion a eu lieu le 25 septembre.

Autres événements concernant les femmes handicapées sur le site de la SEEPH :

 

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF