FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Communiqué international pour demander une interdiction mondiale de la maternité de substitution (GPA)

  • claire desaint
  • 5 octobre 2018

Une coalition internationale contre la GPA

Lundi 24 septembre, 2018.

Des centaines d’organisations de défense des droits humains des femmes de 18 pays ont publié un Communiqué international pour demander une interdiction mondiale du ventre à louer (aussi appelé « gestation pour autrui » ou « GPA »). Dans un appel mondial sans précédent, ces organisations féministes demandent aux chefs de Gouvernement et d’État de faire des déclarations publiques en faveur d’une interdiction mondiale du ventre à louer lors de la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Ils exhortent également les gouvernements à envisager de retirer leur soutien financier aux agences des Nations Unies qui soutiennent la légalisation de la “gestation pour autrui ».

L’information est dans El Pais

Contacts pour les médias
FRANCE / Marie-Josèphe Devillers, Coalition Internationale pour l’abolition de la Maternité de Substitution (+33) 612 968 527, abolition.surrogacy@gmail.com

A la suite un Manifeste international contre la commercialisation du corps des femmes a été lancé.

 

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF