FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

Collectif « Abolition 2015» pour l’abolition de la prostitution

Femmes pour le Dire Femme pour Agir  fait partie de ce collectif, qui regroupe un certain nombre d’associations féministes : le Mouvement du Nid, l’Amicale du Nid, Oser le Féminisme, Zéromacho. Il travaille actuellement à la mise en œuvre des parcours de sortie de la prostitution tel qu’il est prévu par la loi du 13 avril 2016 .

Celle –ci et son décret d’application prévoient qu’un certain nombre d’associations seront agréées par les préfectures pour organiser les parcours de sortie du système prostitutionnel et recevront pour ce faire des subventions.

Les membres du collectif s’appliquent actuellement à sensibiliser les préfectures à ce dispositif afin de leur présenter leurs associations susceptibles de recevoir l’agrément.

Au cours de ces réunions régulières le collectif fait le point des résultats des actions des différentes associations auprès de tous.tes les acteurs.trices qui luttent contre la prostitution.

Les échanges d’informations permettent des actions plus efficaces de chacun.e des membres. Le collectif prépare également actuellement une manifestation d’envergure pour attirer l’attention des pouvoirs publics pour la date anniversaire de la loi du 13 avril 2016.

Il s’interroge sur la forme de cette action : envoi de motion aux élus, rassemblement ? cette période riche en évènements politique est évidemment difficile !

La solidarité de ces différentes associations œuvrant dans le même sens est un gage d’efficacité incontestable.

'Collectif « Abolition 2015» pour l’abolition de la prostitution' à 1 commentaire

  1. 20 mars 2017 @ 19 h 59 min

    La réouverture des maisons closes ne résout en rien le problème. Au contraire, c’est un appel d’air pour les trafiquants et les « clients ». Voir ce qui arrive en Allemagne et en Hollande, avec l’exploitation des personnes prostituées. Ce ne sont pas des « hommes en détresse sexuelle » qui sont des « clients » des personnes prostituées mais le plus souvent des hommes en couple.
    Il n’y a pas de « besoins sexuels irrépressibles » des hommes comme certains veulent le faire croire. Et de quel droit pour soi-disant « soulager » des hommes, ferait-on souffrir des femmes ?

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF