FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

CHILI, UNE VERITABLE REVOLUTION FEMINISTE

CHILI 2018. Ce pays qui a connu la dictature de Pinochet (1973 – 1990) est pourtant resté (ou redevenu) conservateur. C’est dû en grande partie à l’influence de l’Eglise catholique.

La bombe a explosé à l’Université, celle de Valdivia en premier au mois d’avril ; le feu s’est répandu comme une traînée de poudre dans tout le pays. En tête : les jeunes étudiantes qui se soulèvent contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Elles bloquent une vingtaine d’établissements. On les voit dans les rues de Santiago, poitrines nues, leurs revendications inscrites sur la peau – comme chez nous les Femens (mais au Chili, c’est la saison froide !) – « No es no [Non c’est non !], qu’est-ce que tu n’as pas compris ? Le n ou le o ? ».

Curieusement, au Chili, la loi punit le harcèlement uniquement dans le cadre des relations de travail, et donc pas à l’Université, dans les relations – entre autres – entre enseignants et étudiant.e.s. Maintenant les plaintes peuvent s’exprimer au grand jour (80 à l’Université de Santiago en une année ; cette université est « Pontificale », donc très catholique). Les langues se délient, les revendications touchent à d’autres domaines également comme la gratuité de l’enseignement.

Le gouvernement du milliardaire Sebastiān Piera essaie de récupérer le mouvement, sans convaincre les féministes. L’opinion publique n’est pas gagnée d’avance à leur cause, toujours en raison du poids de la religion.

Historienne du féminisme au Chili, Luna Follegati déclare : « Le féminisme au Chili a toujours une forme assez radicale. Il dérange et c’est très bien comme cela. Sinon il ne mènerait qu’à des transformations cosmétiques ».

Un mouvement – une révolution ? – à suivre de près !

(Alain Piot – source Libération)

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF