FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

BILLET D’HUMEUR N° 47 Olivier Manceron Le 20/07/19

Il y a urgence ! Les communautarismes se raidissent. Les gens ont peur. Le Vendredi, dans « les quartiers » et leurs rues adjacentes, des hommes en djellabas harcèlent les jeunes femmes en jupe. Le sectarisme remplace la piété. Les lieux de culte sont devenus des indicateurs identitaires. La peur s’infiltre. Les âmes s’imbibent de colère. La France se dépêche de profiter de ce qui pourrait être une de ses dernières vacances. Les jeunes hommes circulent en bandes et se regardent de travers.

Les informations sont alarmantes. La météo transforme le beau temps en canicule et la pluie en tornade. Les continents sont des chaudrons brûlants. Les grandes puissances ne cessent de se grandir en montrant leurs ergots et en gonflant leur jabot. La planète chauffe au rouge. On surveille désespérément la température des volcans.

Mais la colère est le sang de la guerre. Les hymnes ronflent au-delà des stades de football dans le tournoiement des foules folles sur les boulevards. Elles brisent les vitrines du monde besogneux et tranquille de la consommation. Sur les mêmes boulevards, les armées défilent au pas. La société sexiste couvre les cris de ses victimes par des chants de guerre. Il y a urgence. Les défenseur.es du droit et de la justice, les combattants de la paix et de l’égalité, les chercheurs et les chercheuses qui se creusent la cervelle à disséquer la République pour en faire une démocratie se sentent isolé.es. Toutes et tous sont pris.es au piège de la montée des peurs. Elles et ils s’accrochent encore à des îlots de réflexion et de dialogue que les crues des haines négligent dans quelques capitales européennes.

Il y a urgence. Les dirigeants assument leurs ventes d’armes aux belligérants. Les grands hommes politiques travaillent assidûment à rendre crédibles les arguments qui rendront justes leurs guerres. Les foules hurlent. Les gens se taisent. Les faibles, les exclu.es, les veuves et les orphelin.es, les femmes handicapées comme toutes et tous les oublié.es des cours des miracles savent pertinemment qu’elles seront les premières victimes. Il ne nous restera peut-être bientôt que nos yeux pour pleurer.

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF