FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

BILLET D’HUMEUR N° 37 Olivier Manceron Le 20/09/18.

Pourquoi cette rage contre les petits, les humbles, les sans-grades ? Pourquoi s’acharnent-ils  sur nous, le petit peuple des handi, les handicapées décapées, les handi-femmes, les handi-noires, les handi-beures, les handi-vieilles, les handi-malades, les handi-pauvres ?

Qu’est-ce que tous ces vieux clébards cravatés, ces jeunes loups brillants limousinés, ces pédants brillantinés ont contre nous, les petites gens, les petits yeux qui regardent le vide, le vertigineux vide de leur porte-monnaie à la fin du mois ? Qu’est-ce qui leur arrive ? Ils s’enrichissent comme jamais ils ne se sont enrichis. Ils commandent la terre entière chacun dressé sur son tas de fumier mafieux. Leurs oppositions sont dressées à rester à leur place, sagement domestiquée. Ils ont augmenté largement les salaires de leurs godillots politiques et de leurs deuxièmes couteaux barbus. Ils ont supprimé les impôts sur la fortune et construit des ouvrages d’art comptable pour faciliter l’accès aux paradis fiscaux.

Et pourtant ils enragent, la bave aux crocs, devant l’insuffisante pauvreté des pauvres. Ils s’appliquent à des mathématiques lucratives cabalistiques du genre :

(APH+ PCH+ AAH+ AEEH+ RSA)  = la misère !

(% « d’efforts à la frugalité»)

Ou bien : (CSG+TVA)  × (% « d’efforts de la solidarité avec nos riches ») = la misère !

« Les peuples ne doivent s’offrir que ce qu’ils peuvent se payer. La grandeur des nations passe par le sacrifice de l’amollissant confort populaire pour redorer la gloire de son élite. Le peuple râle-t-il ? Se plaint-il de la médecine, de la police, de la justice, de l’incapacité des services sociaux et des associations au service des plus démunis. Eh bien, supprimons les médecins, les policiers et les juges et coupons les vivres aux associations de défense des plus faibles. » Les économies seront considérables.

Mais pourquoi tant de haine ? Pourquoi veulent-ils nous prendre jusque dans la gueule le vieil os qui apaisait nos humeurs ? Pourquoi grondent-ils si fort à nos oreilles pour nous frapper de stupeur ? C’est parce qu’ils ont peur !

La société patriarcale sexiste ressent des vibrations telluriques et voit des fissures s’agrandir en larges failles dans les fondations oppressives de ses infrastructures. Elle se raidit de l’encolure et montre les dents, prête à mordre ! Cave canem ! Le chien ne mord que s’il a peur et nos maîtres se sentent en danger grâce aux mouvements d’opinion féministes, à la vague de prise de parole des victimes accusant leurs bourreaux.

Réjouissons-nous de cette peur. La bête est atteinte. Acculée, elle mord. Cave canem.

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF