FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

BILLET D’HUMEUR N° 27 par Olivier Manceron le 20/11/17.

Le monde tremble et s’écartèle. Les scientifiques du monde entier lancent des cris d’alarme devant tous les indicateurs du réchauffement climatique passés au rouge. Des catastrophes s’annoncent, effrayantes et irrémédiables. Les négationnistes se font légion pour protéger le plus longtemps possible les derniers profits des puissants arnaqueurs de la haute finance internationale. Les Cassandres annoncent tsunamis et cyclones, guerres et massacres de masse, jusqu’à faire craindre l’extinction de l’espèce humaine. Tout est si sombre qu’il devient difficile de soutenir le regard des enfants quand ils parlent d’avenir. Les cyniques et les aigris se délectent de leur propre égoïsme sous le couvert d’un pessimisme grinçant.

Mais dans les têtes, d’autres secousses telluriques agitent l’univers. Les femmes ont pris la parole. Les réseaux sociaux de la planète ont diffusé la vérité des victimes telles des flammes vivantes. Le feu a pris et la chaleur de l’incendie a explosé les premiers plafonds de verre. Les hashtags « balancetonporc » puis « metoo » ont relayé les confidences d’abord hésitantes des victimes de harceleurs et de violeurs, hommes puissants indécents qui jusque-là les avaient réduites au silence. Elles n’ont pas attendu les premières condamnations, joignant les accusations aux cris de revanche de leurs sœurs d’infortune, pour confondre publiquement leurs tortionnaires.

Partout dans le monde, les femmes accusent. En Inde, en Europe, aux USA, en Amérique du Sud, les témoignages s’amoncellent, les révélations de ce qui était refoulé depuis des années sortent de l’ombre. Les femmes entendent les femmes. Elles découvrent l’immensité de leurs souffrances en dissipant un peu l’impunité éternelle de leurs agresseurs. La tectonique des plaques rapproche les sentiments et la rumeur publique crie vengeance.

Les vieilles féministes n’auraient jamais cru assister de leur vivant à une telle vague d’exigence de justice et de vérité. Quelque chose comme de l’enthousiasme serre la gorge. L’espoir renaît pour une société différente, égalitaire. La vieille démocratie se réveille dans les frissons d’un vent de nouveau monde. La planète n’attendra pas. Un cancer mortel la ronge. Il est urgent d’espérer.

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF