FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

8 octobre : remise des bourses de recherche pour les études de Genre de la Ville de Paris

FDFA était présente à cette remise des prix à l’Hotel de Lauzun le 8 octobre 2018. Florence Talbi y assistait.

Les bourses de recherche de la Ville de Paris pour les études de Genre, dont l’année 2018 voit se tenir la deuxième édition, prennent le relais des Prix des Etudes de Genre, qui depuis 2006 encouragent la recherche sur les relations femmes/hommes. Afin de promouvoir les politiques d’égalité et contribuer à la diffusion des connaissances sur ces sujets, la Ville de Paris, en partenariat avec l’Institut Emilie du Châtelet, décernera cette année ces nouvelles bourses à deux lauréat.e.s portant deux projets de recherche traitant des questions de genre, conçus et réalisés dans un établissement parisien.

Ces bourses sont initiées conjointement par Marie-Christine LEMARDELEY, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’université, de la vie étudiante et de la recherche, et par Hélène BIDARD, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’égalité femmes/hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits de l’Homme.

Les bourses sont dotées de 20 000 €, 10 000 € pour chacun.e des deux lauréat.e.s. Elles marquent la volonté et l’intérêt renouvelées de la Ville de Paris pour que les études de genre s’affirment comme un sujet de recherche fondamental dans le milieu universitaire, quelles que soient les disciplines concernées.

CR de Florence Talbi :

FDFA était représentée, le lundi 8 octobre 2018, à la cérémonie afin d’assister à la remise des bourses de recherche pour les études de genre, sur la xénophobie et l’antisémitisme. Cet évènement a eu lieu à l’Institut d’Etudes Avancées (IEA) installé depuis novembre 2013 dans un site exceptionnel que la Ville de Paris a dédié au rayonnement des sciences humaines et sociales : l’Hôtel de Lauzun.

Le nombre de dossiers déposés a été significatif, une quarantaine. Il a fallu sélectionner et « choisir, c’est renoncer » dixit André Gide.

Les trois jeunes candidat.e.s retenu.e.s (2 filles, 1 garçon) ont des parcours de chercheur.e.s admirables qui ont eu pour sujets :

– les discriminations antisémites en Ukraine,
– les discriminations de genre au Nigéria
– les discriminations vécues par les diplômés issus de l’Afrique du Nord

Les discriminations subsistent aussi bien sur la couleur sur l’ethnie que le genre.

Le combat doit se poursuivre tous azimuts, c’est ce que je retiens des enquêtes et analyses conduites par ces talentueu.ses.eux chercheur.e.s.

Florence TALBI

 

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF