FDFA

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir

Femmes handicapées, citoyennes avant tout !

13 avril : deux ans de la loi de renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel et de l’accompagnement des personnes prostituées

  • claire desaint
  • 12 avril 2018

Communiqué de presse de l’Amicale du Nid

Communiqué de presse du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

Communiqué de presse du COLLECTIF ABOLITION 2012 dont FDFA fait partie.

Avec les personnes prostituées, contre le système prostitueur !
Mobilisation nationale pour l’accès aux droits et aux parcours de sortie de la prostitution établis par la loi du 13 avril 2016.

Deux ans après l’adoption de la loi visant au renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel et à l’accompagnement des personnes prostituées, les 60 associations de lutte contre les violences sexistes et sexuelles du collectif Abolition 2012 lancent une mobilisation nationale, avec les personnes prostituées, pour l’accès aux droits et la sortie de la prostitution.

Des rassemblements se dérouleront dans plusieurs villes de France les 12 et 13 avril (voir liste ci-dessous).

Deux ans après le 13 avril 2016, l’heure ne peut être qu’à un bilan d’étape : à plusieurs égards, cette loi-cadre commence seulement à être mise en oeuvre. 55 personnes bénéficient aujourd’hui d’un parcours de sortie de la prostitution, assorti le cas échéant d’un titre de séjour permettant de travailler et d’une allocation financière.

Tous les acteurs et actrices réuni.e.s au niveau départemental dans les commissions de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains se retrouvent engagés à leurs côtés pour les soutenir dans ces parcours.

Par ailleurs, plus de 2000 « clients » ont été verbalisés et des stages de responsabilisation ont été organisés dans 4 départements (voir communiqué Abolition 2012 du 29 mars ci-dessous).
C’est un début prometteur qui montre que la loi est un outil qui fonctionne.

Nous demandons que le Gouvernement et le Président de la République s’engagent à présent à aller plus loin dans la mise en oeuvre de la loi, pour que les milliers de personnes qui souhaitent avoir accès à ces nouveaux droits le puissent.

En se mobilisant pendant près de sept années en soutien de l’adoption de la loi du 13 avril 2016, les associations abolitionnistes et féministes ont permis que s’ouvrent de nouveaux droits pour les personnes prostituées et victimes de la traite des êtres humains :
-Abrogation du délit de racolage
– Extension de la possibilité d’indemnisation des victimes
– Automatisation de l’octroi du titre de séjour pour les victimes qui coopèrent avec la police
– Accès à des parcours de sortie de sortie de la prostitution
– Accès à des autorisations provisoires de séjour (même sans coopération policière) avec permis de travailler et à une allocation spécifique
– Accès prioritaire au logement
– Création d’une circonstance aggravante pour toute violence à l’encontre d’une personne prostituée
– Coordination de l’ensemble des acteurs/trices au sein des commissions départementales.

Ce sont nos associations d’accompagnement quotidien des personnes prostituées et des victimes de violences sexuelles et sexistes qui ont porté cette mobilisation historique.

La tribune des médecins sort aujourd’hui dans le JDD.fr

– Pour donner de l’écho à la mobilisation, démultiplier ce rassemblement sur les réseaux sociaux, en demandant à toutes vos militantes, militants, sympathisant.es, de faire une photo en soutien à la mobilisation avec un visuel disant :  #jesoutienslaloi

Olivier Manceron tenant la banderole je soutiens la loi

Aimeriez-vous apporter un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Objectifs de l’association

L'association FDFA réunit des Femmes et des Hommes en situation de handicap quelle que soit leur singularité. Son but lutter contre la double discrimination d'être femme et handicapée. Son objectif : crier haut et fort que nous sommes des femmes et des citoyennes avant d'être "handicapées".

Ce site a été réalisé avec le financement du Conseil régional d'Ile de France et de la Fondation MAAF Assurances logo ile de france Logo FondationMAAF